Etre Freelance

Pourquoi le choix de Freelance ?

Devenir Freelance a été pour moi un cheminement simple et presque inévitable. Très autonome dans ma vie, je n’ai pourtant pas débuté ma carrière professionnelle ainsi. Je n’en avais même pas l’idée ! Des stages, des postes à l’étranger, un retour en France inopiné…bref une histoire pro qui a plutôt débuté comme tout le monde avec un passage obligé pour un jour cocher la case « expérience requise ». C’est seulement à la suite d’une fin de contrat malheureuse et très perturbante que finalement l’idée de devenir indépendante à fait son apparition tout naturellement.freelance

Plus envie de « patron », envie de « liberté », envie « d’ouverture »…
alors on s’installe pour bosser seule, pourquoi pas moi ?

Alors évidement travailler seule ne signifie pas travailler dans son coin et sans les autres ! Je travaille et collabore avec des professionnels qui connaissent très bien leurs corps de métiers.

Installée depuis 2014, les avantages que j’en tire sont rapidement trouvés…

  • comment ?

Quel statut, quel domaine d’activité, quel rythme, c’est quoi une société, quelle paperasse, quel service appeler ou rappeler….beaucoup d’expressions et mots qui donnent le vertige. Solo c’est aussi accepter de ne plus avoir de gentils comptables ou RH pour gérer toute ces sujets. Alors oui s’installer prend un peu de temps ou du moins il faut prendre le temps d’une vraie réflexion avant de se lancer dans l’inconnu. A ce moment là, notre métier et notre expertise ne suffisent pas.

  • Ou ca ?

    Travailler de chez soi, d’un bureau nomade ici et ailleurs. Les solutions sont nombreuses et cela ne requiert que très peu de matériel. Tout ça parait simple et pourtant ce n’est pas tout rose car comme tout freelance qui débute, ça demande en fait beaucoup d’organisation.

  • Quand ca ?

    Planifier ses journées, semaines, disponibilités est hyper plaisant et ouvre la porte à une apparente liberté. Personne pour gérer notre temps, nos délais…Oui sauf que tout cela signifie aussi et surtout beaucoup de rigueur et ne s’en prendre qu’à soi-même devant le client ! Freelance ne signifie pas non plus se poser en mode « tranquille »…on a bien un leitmotiv ou putto de vrais enjeux…des impératifs pro et puis, la rentrée d’argent ! Tout ça en mêlant une jolie vie de famille et des horaires très aléatoires. Oubliez les 9h-17h Une question qui m’a toujours laissé sans voix lorsqu’on me la posait dans mes expériences passées en tant que manager était la suivante : « quelles sont mes horaires ? »

  • Une spécialité ?

    Ou plutôt mettre les mains un peu partout…gérer tout, des aspects juridiques et adminitratifs, faire le commercial et aller prospecter ses clients, vérifier sa rentabilité, exécuter le travail, présenter le projet, gérer les intermédiaires, éditer les factures, et entretenir de belles relations clients…Bref le tout pour au final s’assurer une constance de travail, des rentrées d’argent de manière régulière. Un vrai challenge cette vie de chef d’entreprise solo…

  • vie pro VS vie perso ?

    Question qui m’a toujours été difficile à appréhender. Je n’ai qu’une vie, qu’elle soit divisée en petits morceaux distincts ne change pas le fil directeur, rendre tous les moments épanouissants mangé les hauts et les bas, donner raison à mon éternelle envie de « liberté », me positionner dans un modèle qui me correspond. Une chose reste néanmoins évidente, mon humeur dépend de ma vie perso et la qualité de mon boulot en découle !

    Alors mon choix est plus qu’assumé, j’ai du temps pour m’occuper de mon petit garçon et papa me soutient dans ce projet de rester freelance. Je ne peux en aucun cas me projeter dans une vie « salariée bureau boulot dodo »…pas  pour l’instant en tout cas.

 

Publié dans: Blog